Blog

Mille mercis à Mme B., pour son récent témoignage !

Madame Huou est un excellent professeur, à l’écoute et fournissant un accompagnement personnalisé. Mon fils a suivi deux stages collectifs (3 jours chacun) de préparation intensive au bac de Français. La méthodologie est claire et précise. Grâce au travail de Mme Huou, mon fils a pris confiance et bien progressé. Avec des notes catastrophiques tout au long de l’année au lycée (pas au dessus de 8), c’est une grande victoire d’avoir eu 12 à l’écrit et 18 à l’oral. Le travail de fond fait avec Mme Huou est aussi un investissement pour les épreuves de Philosophie et Histoire Géo en Terminale (série S). Mon fils a abordé plus sereinement les dissertations de Philosophie cette année. Les résultats sont bons aussi et on est contents. Nous vous remercions vraiment pour l’excellence de votre travail, votre accompagnement et les encouragements qui lui ont donné de solides bases et une meilleure confiance. Le petit frère (en seconde) a hâte de suivre votre stage en première … malgré la distance ! Ne changez rien, votre bienveillance et compétence sont justes.

Sandrine B.

STAGE DE LA TOUSSAINT : INSCRIPTIONS OUVERTES !

COURS INTENSIFS DE FRANÇAIS DESTINÉS AUX ÉLÈVES DE PREMIÈRE

N’attendez pas qu’il soit trop tard … ! 

LES OBJECTIFS DE NOTRE STAGE :

1) Maîtriser la méthode de la question de corpus 

↪ savoir identifier la problématique

↪ savoir organiser sa réponse

↪ savoir utiliser le vocabulaire approprié

 

2) Maîtriser la méthode du commentaire composé  :

↪ savoir analyser un texte

↪ savoir rédiger un paragraphe de commentaire composé

↪ savoir rédiger une introduction

↪ savoir élaborer le plan de son commentaire

 

3) Maîtriser la méthode de l’épreuve orale

↪ savoir présenter un texte à l’oral

↪ entraînement dans les conditions du baccalauréat

L’apprentissage des ces méthodes nous permettra non seulement de travailler sur la qualité d’expression des participants mais aussi de réviser les notions littéraires fondamentales : genres, registres, figures de style, valeurs des temps, points de vue et mouvements littéraires.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Dates : Du lundi 23 et mardi 24 Octobre 2017.

Horaires :

  • Lundi : De 14h30 à 16h30.
  • Mardi : 10h30 à 12h30  PUIS 14h30 à 16h30

Lieu : à mon domicile, Nîmes centre ville (1 place de l’horloge) : de l’espace…et des livres !

Tarif : 120 euros. Bilan de stage et Facture envoyés par mail.

Conditions : Groupe de 3 participants minimum, 8 maximum

Inscription : shuou@hotmail.com / 06 62 67 19 23

 

JUILLET 2017 : COLLÉGIENS, AMÉLIOREZ VOTRE STYLE !

SÉANCES D’ÉCRITURE DESTINÉES AUX COLLÉGIENS :

DÉCOUVRIR LE PLAISIR D’ÉCRIRE

Jusqu’en Troisième, les sujets de français invitent les collégiens à élaborer des récits, en partant de textes littéraires sources : exercices souvent redoutés par les élèves… Nombreux sont ceux qui rencontrent des problèmes de syntaxe, de vocabulaire ou d’orthographe. D’autres ont du mal à traiter le sujet demandé : défaut d’imagination, problème d’organisation du devoir, angoisse de la page blanche, problème de méthode et de gestion du temps.

Ce que m’ont enseigné mes dix années d’expérience dans l’éducation nationale ? Qu’avec un peu d’enthousiasme, d’exigence et de confiance… on fait des miracles.

Les vacances peuvent être l’occasion pour votre enfant de dépasser ces difficultés, et ce de façon ludique. C’est donc dans un cadre convivial, au coeur de l’écusson nîmois, et dans un bel espace dédié aux livres, que je vous propose de l’inciter à prendre sa plume.

DATES : Du lundi 10 au vendredi 14 Juillet, de 10h à 11h30.

TARIFS : 140 euros le stage.

Pour tout renseignement, contacter Sarah Huou à shuou@hotmail.com ou 06 62 67 13

 

 

Mais on parle de moi…! Interview réalisée pour Superprof

http://www.superprof.fr/blog/professeur-de-langue-francaise-nimes/

Ce n’est pas nous qui dirons le contraire : le français est une matière qui déchaîne les passions.

De par ses évolutions récentes notamment. Comment ne pas évoquer cette aberration qu’est le langage SMS par exemple et la fracture qu’il représente à lui seul entre ses utilisateurs et les autres ?

Mais cela commence à l’école, en cours de français. Il y a ceux qui blâment l’Académie Française pour toutes ces règles grammaticales d’une complexité sans nom. Et les autres, qui s’en amusent et virevoltent de commentaires de texte en dissertations.

Aussi passionnant que difficile donc.

Mais pour passer du stade « difficile » à celui de « passionnant », cela ne tient parfois qu’à une seule chose. A une personne même : un bon prof de français !

Ce que semble tout à fait être Sarah, notre Superprof du jour, dont le témoignage émouvant vous donnera sans doute envie d’écrire des lignes et des lignes vous aussi…

Bonjour Sarah, pouvez-vous nous présenter votre parcours de professeur de français s’il vous plaît ?

C’est après 35 années de brouhahas parisiens que j’ai décidé de quitter la capitale pour m’établir dans la si belle ville de Nîmes. Professeur certifié de Lettres modernes et titulaire d’un DEA sur la Poétique du corps chez Albert Camus, j’ai consacré 10 années à l’enseignement au sein d’établissements très différents, ma carrière m’ayant menée de Mantes-la-jolie à Passy, en somme de la banlieue défavorisée aux quartiers privilégiés de Paris !

Où prendre des cours de FLE dans le Vaucluse ?Cliquez sur l’image pour réserver un cours de français avec Sarah à Nîmes !

Installée depuis 2 ans à Nîmes, je travaille désormais en tant que prof de français indépendant (et de philosophie), sous le statut d’auto-entrepreneur. J’écris le matin et je retrouve mes élèves l’après-midi, à mon domicile, en cours particuliers de français ou en cours collectifs.

Depuis quand développez­-vous une passion pour les cours de français ?

Il me semble être passionnée par l’écriture et la lecture depuis toujours, du moins depuis que je sais lire !

Vous souvenez­-vous de ce qui a déclenché cette passion pour la langue française ?

Je ne me souviens pas précisément de ce qui a déclenché cette passion pour la langue de Molière…

Elle a sans aucun doute été nourrie par mon environnement familial : un père professeur de Lettres, des livres dans chaque pièce… J’ai également été marquée par une excellente prof de français, en classe de quatrième. Elle nous avait fait étudier La Peste, d’Albert Camus. Je me souviens avoir longuement réfléchi au sujet de cette citation : « Le mal vient toujours de l’ignorance.«

Autre souvenir d’enfance : de longues heures passées à lire, enfermée dans ma chambre, coupée du monde, mais en conversation silencieuse avec mes auteurs favoris.

Qu’est­-ce que le français apporte de positif aux gens qui l’étudient ?

Les mots, ça console pas… Comme dirait Cohen. Mais cela sert tout de même !

Ce que l’enseignement de la littérature apporte à ceux qui l’étudient ? La culture, la réflexion, l’ouverture sur le monde, sur soi également. Le plaisir, tout simplement.

Avez-­vous un « héros » qui symboliserait votre matière ?

Comment progresser en orthographe ?Le fameux mythe de Sisyphe qui plaît tant à Sarah et de cette pierre qu’il est condamné à faire rouler éternellement…

Sisyphe pourrait être un héros symbolisant ma matière ! Lycéens, ne vous découragez pas : il faut imaginer Sisyphe heureux !

Qu’appréciez­-vous dans l’apprentissage du français à des élèves ?

L’enseignement est avant tout pour moi l’occasion de partager ma passion de la lecture.

Enseigner la littérature me permet de vivre de ma passion, chaque jour. J’estime donc avoir beaucoup de chance. Je tâche de varier les textes étudiés le plus possible afin de profiter du plaisir de la découverte en même temps que mes élèves !

Quel sont les profils de vos élèves en cours de langue française ?

Mes élèves ont entre 11 et 75 ans précisément !

Certains suivent des cours de grammaire, d’autres viennent pour des cours de FLE (cours de Français Langue Étrangère) ou des ateliers d’écriture. Mais la majorité de mes étudiants ont 17 ans et viennent pour exceller au bac français !

Quelle doit être l’attitude d’un élève qui veut progresser, selon vous ?

Soyons honnêtes, pour obtenir de bons résultats au Bac, il faut travailler. Orthographe, grammaire, conjugaison, vocabulaire…

Contrairement à ce que l’on pense, la littérature, l’étude stylistique des textes, la rédaction de commentaires, cela s’apprend ! Un travail régulier associé à des cours de culture générale est indispensable.

Quelles sont les principales difficultés à surmonter pour apprendre le français comme il se doit ?

De réelles difficultés ? Il n’y en a pas.

J’ai vu des élèves aux profils très différents obtenir d’excellents résultats. L’ essentiel est de leur (re)donner confiance et de développer en eux – peu à peu – le goût de la littérature… et – le plus ! – de l’écriture.

Qu’est-­ce qui fait de vous un « Superprof » ?

Quels sont les plus grands écrivains français ?Découvrez le plaisir de la lecture avec Sarah !

Lorsque j’enseignais en classe entière, il me semble que les élèves appréciaient surtout ma bonne humeur, mon enthousiasme et mon sens de la justice… Si précieux pour les jeunes lycéens !

Bienveillance pour certains, respect pour d’autres, peu importe le mot utilisé. L’écoute, peut-être ? Voilà aussi pourquoi j’ai rapidement souhaité mettre en place des ateliers d’écriture en classe, et quitter le rôle traditionnel de l’enseignant censé évaluer, noter, sanctionner. Il s’agissait de faire comprendre à mes élèves que, loin d’être un instrument de domination, la littérature est avant tout le moyen d’une libération.

Finie l’angoisse du hors-sujet et de la faute de syntaxe. Un seul objectif : trouver le chemin de sa propre écriture, croire qu’il est encore possible, malgré les monstres classiques intimidant nos plumes, de créer, d’innover, et de se régaler. Je souhaitais que mes élèves aient conscience que la littérature était au cœur de chacun d’entre eux et je crois pouvoir dire que le pari a été relevé.

Aujourd’hui, ces anciens élèves devenus adultes, toujours animés par le désir d’écrire et d’être lus, m’envoient leurs récits et poursuivent ainsi à leur façon les premiers ateliers que nous avions mis en place ensemble.

Avez-vous des anecdotes en rapport avec votre enseignement du français ?

Des anecdotes ? Bien sûr… Où piocher ?

Côté banlieue parisienne pour mon premier cours (le fameux) : « Euh ! M’dame !! C’est vous la stagiaire ?? Pouaa, t’as quel âge ? » Ou du côté plus huppé : « Mais vous enseignez Albert Camus à mon fils ? C’est un auteur athée enfin !« .

Partons plutôt du côté de l’émotion : la première lettre – oui oui, lettre manuscrite – d’une grand-mère d’un élève de cette fameuse banlieue, reçue en fin d’année scolaire : « Vous avez été une fenêtre ouverte sur le monde pour mon petit-fils… Tâchez de ne jamais la refermer.«

On ne va jamais aussi loin que lorsqu’on ne sait pas où l’on va..

ludovic maillard
ludovic maillard
Merci à Walter pour ces deux semaines de conversations intensives.
C’est avec regret que je le quitte aujourd’hui, lui qui doit rejoindre son beau pays de Constance (Allemagne, frontière Suisse).
Je devais lui enseigner la langue française – ce que je fis, sans aucun doute !- mais j’ai surtout découvert un monsieur passionnant, un retraité allemand qui se nourrit de voyages, de littérature, d’écologie, de tolérance – un monsieur qui croit en l’Europe…envers et contre tou(s)t.
Au cours de ces deux semaines, nous avons parlé de l’étirement du temps, de la théorie du genre, des anciennes colonies françaises et allemandes, de la guerre, des nouveaux réseaux de connaissance, du Burkini, de la création d’Adam par Michel Ange, du Brexit, de Rousseau, de Michel Serre…
Une belle rencontre entre deux générations et deux nationalités qui semblaient cependant parler une langue commune.

Merci à Ange pour sa récente recommandation !

Sarah est une prof efficace qui s’adapte aux besoins de l’élève et qui lui permet de voir ses erreurs et ses progrès. Sa méthode d’apprentissage révèle son expérience et cela met de la lumière sur notre réel potentiel. Le mot juste est: elle nous permet de nous surpasser. Nous apprenons et nous retenons! Elle sait nous motiver et s’implique beaucoup pour la progression de son élève. Je vous la recommande grandement si vous voulez progresser et développer vos talents.

Ange, 09/2016